Les compléments alimentaires sont-ils efficaces pour prévenir Alzheimer?

Véritable fléau, la maladie d’Alzheimer touche plus de 500 000 personnes en France. À ce jour, il n’existe aucun traitement permettant de guérir cette maladie. Néanmoins, des études ont démontré que le recours à certains compléments alimentaires pourrait être efficace pour prévenir l’Alzheimer ou encore pour préserver les capacités cognitives des patients. Découvrez plus de détails à travers cet article.

L’Alzheimer, de quoi s’agit-il?

Avant de parler des nouvelles découvertes permettant de prévenir l’Alzheimer, il est important de comprendre en quoi consiste cette maladie. L’Alzheimer est une maladie dite « neurodégénérative » se caractérisant par la dégradation progressive et irréversible des neurones ou cellules nerveuses. La diminution de ces cellules induit l’abaissement des capacités cognitives. On l’associe le plus souvent à une certaine démence se manifestant par la perte de mémoire ainsi que des troubles du langage, des gestes, de la reconnaissance, du comportement, de l’orientation temporelle et spatiale ainsi que de la réflexion.

Ces troubles entraînent progressivement une perte d’autonomie. Bien que l’Alzheimer concerne fréquemment les personnes âgées, il faut savoir qu’elle n’est pas une conséquence normale du vieillissement. À ce jour, aucun remède ne permet de guérir complètement la maladie. Toutefois, il existe actuellement des compléments alimentaires, que l’on peut trouver sur une pharmacie en ligne, et qui permettraient de prévenir l’apparition de l’Alzheimer et la détérioration des capacités cognitives des patients.

Prévenir l’Alzheimer avec des compléments alimentaires disponibles en pharmacie

Comme cité précédemment, la maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal du vieillissement. Plusieurs facteurs peuvent favoriser son apparition, à l’instar de l’exposition à des produits toxiques comme l’aluminium, la prise de certains médicaments, le manque d’activité physique ainsi que l’alimentation. Pour essayer de trouver un remède à la maladie, de nombreuses recherches se sont portées sur l’amélioration de l’alimentation. Ainsi, parmi les études qui ont porté leurs fruits, il y a celle parue dans JAMA Neurology.

Cette dernière indique que les prises de doses élevées de suppléments de DHA ou d’acide gras omega-3 pourraient aider à prévenir la manifestation de la maladie chez les personnes génétiquement à risque. À savoir, celles qui sont porteuses de l’allèle e4 de l’apolipoprotéine. Néanmoins, il faut savoir que le recours à ce type de complément alimentaire doit débuter avant les premiers symptômes de démence. Les acides gras oméga-3 sont présents dans les produits de la mer, le poisson, les œufs de poule nourris au lin ainsi que dans certaines algues. Les oméga-3 ont pour rôle de favoriser les fonctions cérébrales du fait qu’ils aident les membranes cellulaires à être plus malléables et plus fluides. Ce qui contribuerait à réduire le risque ou retarder le début des symptômes de la maladie.

Le régime cétone pour améliorer les capacités cognitives

Par ailleurs, des études ont démontré que le régime cétogène pourrait être une solution efficace pour améliorer les capacités cognitives des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ce régime consiste à réduire les glucides de son alimentation et à augmenter la teneur en graisses dans la même portion. Selon la Dr Michèle Serrand, auteure du livre « Maladie d’Alzheimer : et s’il y avait un traitement ? », chez les patients souffrant de l’Alzheimer, les neurones présentent une incapacité à utiliser correctement le glucose. Or ce nutriment constitue leur principale source d’énergie et sans cette énergie, les cellules nerveuses ne peuvent pas fonctionner normalement.

Pourtant, les neurones peuvent utiliser une autre source d’énergie : les cétones. Ces derniers sont des substances naturelles issues des graisses. Ainsi, lorsqu’on diminue fortement sa consommation de glucides et que l’on consomme à la place des graisses, particulièrement de l’huile de coco, le foie produit les cétones. De ce fait, les cellules nerveuses bénéficient d’une source d’énergie suffisante pour vivre et fonctionner normalement. Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, cela leur permettrait d’améliorer leurs capacités cognitives et ainsi de retrouver une certaine autonomie dans le quotidien.

Related posts