Les effets bénéfiques de l’ostéopathie

Mains qui massent l'epaule de pres

Pour l’ostéopathe Antonino Mercuri, le corps est un ensemble compact. Chaque partie du corps fonctionne en symbiose avec les autres membres de l’organisme. Chaque partie du corps est essentielle et nourrit les autres parties. Par exemple, on ne peut pas séparer un poignet ou un genou des maux qui pourront toucher la tête. Ainsi, les personnes qui vont fréquemment chez l’ostéopathe disent que cela les aide vraiment à se sentir bien, et en plus, à évacuer certains problèmes qui peuvent être à la fois des problèmes de posture, des problèmes de dos, de digestion ou de sommeil. Le postulat est le même chez les patients qui consultent, le plus souvent, l’ostéopathie, c’est : « On ne sait pas comment cela fonctionne, mais ça va mieux. »

L’ostéopathie sur le plan anatomique

Les tensions fréquentes, surtout au niveau des tissus légers du corps, qu’on appelle les fascias, et que l’on retrouve de la tête aux pieds et au-dessous de la peau jusqu’à la profondeur des os, ont la capacité de générer systématiquement des tensions afin de protéger certaines parties du corps. Selon Antonino Mercuri, les mouvements qu’un ostéopathe utilise sont très subtils parce que ces tissus ont la capacité de réagir à des pressions vraiment très légères. Pourtant, cela peut apparaître comme peu de choses étaient réalisées pendant le traitement.
Mais, à la fin de celui-ci, les gens se rendent bien compte que quelque chose s’est libéré en eux et que leur posture a changé. Et cela, c’est justement parce que l’ostéopathe a travaillé sur ces fascias et qui ont eu cet effet-là au niveau du corps. Par exemple, si vous vous sentez un peu penchée en marchant à force de porter des poids lourds. Après une séance d’ostéopathie, vous allez sentir un retour à l’équilibre, et peut-être même d’être à nouveau ancrée sur vos talons.

Le travail d’un ostéopathe

Ce que l’ostéopathe va essayer de comprendre lors d’une consultation, c’est comment fonctionne la personne et pour quel type de douleur ? Quel est son schéma ? Quelle est sa posture ? Dans quel environnement évolue-t-elle ? Quel est son style de vie ? Il y a vraiment une grande partie de la séance où l’ostéopathe va échanger avant de passer au traitement. Contrairement au rapport avec un médecin généraliste qui est beaucoup plus froid et beaucoup plus distant.

En effet, le problème dans notre société d’aujourd’hui est qu’on se touche de moins en moins. À force de vivre en solitaire sur nos téléphones ou sur nos ordinateurs, on a tendance à oublier ce côté physique de la connexion ou de la relation à l’autre. Le toucher pendant les séances ostéopathie est vraiment un facteur-clé. Le fait de se sentir touché, c’est aussi se sentir écouté. Selon les explications d’Antonino Mercuri, quand on touche une personne, il y a une sécrétion d’hormones qui s’appelle ocytocine. C’est une hormone qui vient relâcher les tissus musculaires et les fascias. D’où ce sentiment de détente et de bien-être qui se produit au moment du toucher.

Related posts