Quelles différences entre les bons et les mauvais gras ?

De manière générale, le gras est mal vu et il est souvent considéré comme mauvais pour la santé. Et lorsque l’on se fixe un objectif minceur, on pense souvent à tort que le gras est à proscrire. Pourtant, il peut s’avérer très bon pour la santé et il apporte des nutriments bénéfiques. Ainsi, il est essentiel de faire la distinction entre les bons et les mauvais gras. Faisons le point ensemble pour arrêter de se priver des bonnes graisses et c’est tant mieux

Les mauvaises graisses : qu’est-ce que c’est ?

Les mauvais gras, aussi appelés les acides gras saturés, représentent un faible apport nutritionnel. Consommés avec excès, ils peuvent se révéler mauvais pour la santé. En effet, ils sont susceptibles d’augmenter le taux de cholestérol et de provoquer des accidents cardiovasculaires. De plus, ils sont aussi capables de boucher les artères. Parmi les aliments riches en acides gras saturés, on retrouve la charcuterie, la viande d’agneau, et le fromage.

Les acides gras trans sont à proscrire

Derrière ce terme, on retrouve notamment tous les produits d’origine industrielle, souvent transformés. Il s’avère que les industries agro-alimentaires utilisent couramment les acides gras trans lors de la fabrication de produits manufacturés. En effet, ils seraient favorisés car ils supportent plus facilement les hautes températures de cuisson. Par ailleurs, ils permettraient une meilleure conservation des aliments industriels. Les biscuits industriels et autres sucreries sont donc à éviter au maximum, car ils sont très néfastes pour l’organisme.

Pourquoi privilégier les bonnes graisses ?

Les bons gras sont également appelés les acides polyinsaturés ou gras non saturés. Dans la famille des bons gras, on retrouve notamment l’oméga 3, l’oméga 6, l’oméga 9. Les aliments riches en gras non saturés sont, par exemple, les poissons gras tels que les maquereaux et les sardines. On peut compter également sur les huiles végétales comme l’arachide, l’olive, le tournesol et les fruits oléagineux (pistaches, amandes, noix… etc.). Tous ces aliments protègent des accidents cardiovasculaires du cholestérol. Ils sont reconnus pour leurs nombreuses vertus. Par exemple, il a été prouvé qu’ils ont des effets très bénéfiques sur la mémoire.

Trouver le bon équilibre

D’après plusieurs études scientifiques, la mortalité augmente au fur et à mesure que le taux de bon gras diminue. C’est pourquoi il est essentiel de surveiller sa consommation de mauvais gras au quotidien et au contraire de favoriser la consommation de bons gras. Il existe de nombreuses recettes de cuisine sur cette thématique, susceptibles de vous inspirer pour vos repas à venir. Néanmoins, si vous manquez de temps ou bien juste d’inspiration, vous pouvez opter pour des repas équilibrés livrés directement à votre porte. Ces plats réalisés par des nutritionnistes sont frais et riches en bonnes graisses. Si vous n’êtes pas encore convaincu par ce concept, les repas élaborés par KitchenDiet vous feront changer d’avis !

Related posts

Leave a Comment