L’arthrose expliquée en détails

S’avez-vous que deux Français sur trois souffrent de douleurs articulaires ? Les pathologies osseuses ne concernent pas que les séniors et ce ne sont pas des maladies banales à prendre à la légère. Le rhumatisme et l’arthrose sont un ensemble de maladies qui touchent les os et les articulations. De nombreux Français en souffrent. En effet, environ 56% des Français affirment avoir souffert de maladies articulaires au moins une fois dans leur vie. Pire encore, la plupart des gens lient ces douleurs à l’âge et considèrent qu’elles sont normales comme les cheveux gris ou encore les rides. Cependant, ces maladies frappent à toute tranche âge. Même les plus petits sont touchés. En France, environ 4 000 enfants souffrent de rhumatismes inflammatoires et un tiers des jeunes de la tranche de 18-24 ans est touché par les douleurs articulaires.

Arthrose ou rhumatisme inflammatoire ?

Comment faire la différence entre ces deux affections ? En effet, la majorité des gens ne font pas la différence entre un rhumatisme et une arthrose. Même si les deux maladies concernent les os et les articulations, elles se distinguent l’une de l’autre par la fréquence des douleurs et surtout des symptômes à ne pas négliger.

D’après Jean-Jacques Perrut, biologiste de formation, l’arthrose engendre des douleurs plutôt mécaniques, c’est-à-dire au moment de bouger. Ces douleurs se manifestent au niveau des articulations lors des efforts et se calment généralement par le repos. Tandis que les douleurs liées au rhumatisme inflammatoire, sont plus intenses et arrivent à tout moment, même durant la nuit ou le repos. Ce qui explique le manque de sommeil et la sensation de rouillage qui accompagnent ces douleurs.

Est-il possible de soulager l’arthrose naturellement ?

Généralement, le stade de l’évolution de l’arthrose varie d’un cas à un autre. Cependant dans les cas où la maladie atteint un stade avancé, jusqu’à ce qu’elle entraîne des raideurs articulaires voir un handicap, l’implantation d’une prothèse s’impose, puisque à ce stade, les remèdes naturels perdent leurs effets thérapeutiques.

Cependant pour les patients ayant plus de 70 ans, l’opération devient assez compliquée. C’est pour cela que plusieurs spécialistes la déconseillent pour cette tranche d’âge et ce pour différentes raisons, mais principalement, pour les difficultés à suivre les cours de rééducation.

Prévenir, c’est mieux que guérir

Puisque ces maladies sont difficiles à traiter, il vaut mieux prévenir et préserver notre « capital osseux et articulaire ». Mais comment faire ? Jean-Jacques Perrut invite les malades à continuer à faire des activités sportives. Car pour lui comme pour la plupart des spécialistes, le sport est le meilleur remède pour les articulations. En évitant le surpoids et l’obésité, on préserve notre capital articulaire, car le poids impacte directement sur les articulations. Jean-Jacques Perrut recommande également d’éviter les chocs sur des articulations. Les études montrent qu’une personne ayant subi des traumatismes sur ses articulations, est exposée aux risques de développer une arthrose plus tard. Du coup, l’élimination des mauvaises habitudes s’avère la meilleure solution possible, et pour éviter les traumatismes Jean-Jacques Perrut recommande de mettre des protège-genoux lors de la pratique des activités sportives.

Related posts