Le divorce chez les séniors

Le divorce chez les séniors

C’est un vrai phénomène de société. De plus en plus de séniors divorcent  après des dizaines d’années de vie commune. Aujourd’hui, le divorce n’est plus un tabou. Les moeurs évoluent, les seniors restent en bonne santé de nombreuses années et le célibat ne leur fais plus peur.

La retraite, facteur déclenchant

Après le départ des enfants, la retraite est le deuxième moment de vie où les couples peuvent se séparer. La vie quotidienne et son lot de tracas donnent l’impression aux couples qu’une éventuelle séparation pourrait rendre la situation encore plus compliquée. Alors faute d’énergie et peut être par manque de courage, certains couples préfèrent ne pas faire de vagues et se contente de la situation. Une fois que les contraintes financières et le poids du travail disparaissent, certains couples souhaitent retrouver leur indépendance et de démarrer une nouvelle vie.

Certains même se lancent dans l’expérience des sites de rencontres. Le marché est en pleine essor et des sociétés comme 2L Multimedia ont créé des sites dédiés à cette clientèle.

 

Plusieurs voies possibles pour divorcer

Le droit, face à cette évolution des mœurs dans la société a dû s’adapter. Il existe aujourd’hui différentes manières de divorcer en fonction de chaque situation :

consentement mutuel, faute, demande acceptée, altération du lien conjugal.

Le divorce à l’amiable reste la forme la plus sollicitée et la moins douloureuse pour les deux parties. La dernière modification a été apporté le 1er janvier 2017, avec le divorce par consentement mutuel déjudiciarisé. Les détails du divorce sont décidés communément sans passer par un juge et uniquement avec l’aide d’un avocat :partage des biens, pension alimentaire, garde des enfants, prestation compensatoire.

Il est même possible aujourd’hui de divorcer en ligne, grâce à l’informatisation des données. Après l’entretien avec un avocat, les deux parties n’ont qu’à signer la convention de divorce écrite par l’avocat. Les deux parties doivent signer le document avant de passer devant la juridiction adaptée.

 

Comment êtes vous protégés par une baisse de revenus après un divorce ?

La personne du couple qui subit une perte importante de revenus à la suite d’un divorce peut demander réparation au titre de la prestation compensatoire. L’avocat va calculer le montant en fonction de la situation de chacune des deux parties.

Plusieurs critères sont pris en compte : l’âge, la santé, la durée du mariage, le niveau de qualification professionnelle, le montant de la pension de retraite, le patrimoine et le nombre d’années à élever les enfants.

La réparation au titre de la prestation compensatoire est versée sous forme de capital. Elle est versée soit en une seule, soit sous forme d’échelons sur huit années.

Related posts

2 thoughts on “Le divorce chez les séniors

Leave a Comment