Comment bien servir le vin ?

sensation vin

L’art de servir le vin est un acte noble qui demande une certaine dextérité et un certain apprentissage. Vous pouvez apprendre cela dans des cours d’œnologie comme ceux donnés à Beaune. Le fait de bien servir un excellent cru fait preuve de déférence et surtout de respect envers le travail du vigneron et surtout face au raisin et à la vigne qui l’a porté.

Différentes choses sont à vérifier avant que le breuvage ne soit porté aux lèvres de vos convives. Vous ne pouvez pas improviser sous peine de dénaturer voire détruire totalement le vin. Il faut donc être attentif et ne pas vous hâter dans la manipulation de la bouteille et lorsque que vous versez le contenu de cette dernière dans les verres.

La température idéale :

Chaque type de vin a sa température et aucun ne réagira pareil. Il est donc très important de respecter la nature de chacun et de bien vérifier que vous n’allez pas faire un faux pas. Il est donc bon de noter que les blancs secs préfèrent s’exprimer à des températures de 11 à 12°. Ce sont des vins plus frais qui doivent donc garder cette fraîcheur à la dégustation. Les vins rouges, plus sombre set plus robustes, s’expriment mieux à des températures de 16 à 17°. Ils doivent garder leur âme forte et dominante.

Il est toujours conseillé de servir un vin plus froid que plus chaud. Surtout, n’oubliez pas que la température dans une pièce avec plusieurs convives monte très vite.

L’importance des verres à vin :

Il est capital de bien choisir son verre à vin. Encore une fois, chaque couleur a des besoins particuliers pour dévoiler et laisser apparaître toutes ses saveurs et tous ses arômes. Les vins rouges ont besoin d’un verre avec un calice assez large pour garder toute leur rondeur et ne pas perdre en force. Les blancs quant à eux peuvent se servir dans un verre avec un fond moins large. Il faut tout de même que le verre soit assez haut pour les deux car il faut que vous puissiez les faire tourner afin de mélanger et faire se connecter toutes les notes et nuances que vous allez pouvoir ressentir à la dégustation.

La décantation, une étape primordiale :

Surtout pour les vins vieux. L’air et l’oxygène qu’elle renferme sont des ennemis féroces pour les vins et surtout ceux de garde. Il faut donc les préserver de ces agressions et leur laisser le temps de s’épanouir d nouveau et de se forger une carapace après la sortie de la bouteille. Compter bien deux heures avant de pouvoir servir un vin en décantation. Il faut laisser le temps au temps et ne pas vous précipiter. Les vins jeunes pourront quant à eux être carafés. Ils ont encore du tonus et peuvent subir une oxygénation plus brusque.

Vous allez apprendre durant vos cours d’œnologie dans les caves de Beaune à servir et savourer les vins. Vos convives seront épatés par votre nouveau talent.

Related posts